Mes bonnes résolutions de la rentrée

C’est la rentrée. J’en suis bien attristée mais je ne sombrerai pas dans la mélancolie, du moins pas avant que ne tombent les premières feuilles d’automne. Je préfère profiter de cette période un peu étrange qui marque la fin des vacances pour faire le point et prendre quelques bonnes résolutions

De l’an passé, je garde :

  • Le vélo sous le ciel de Paris : bon pour le moral, bon pour les jambes.
  • Le miam-Ô-fruit (Quoi, vous ne savez toujours pas ce que c’est ? Un cours de rattrapage à la fin de cet article).
  • Mon incontournable cours de barre au sol : j’y suis fidèle depuis plus de 6 ans et c’est mon étoile du berger, ce rendez-vous sur lequel je peux toujours compter pour avoir mal en me faisant du bien.
  • La cuisine, bio de préférence : depuis deux ans je m’efforce d’aller au marché et de préparer un maximum de repas moi-même. Cela parait bête dit comme ça, mais à mes yeux il s’agit d’un véritable exploit.

    Raymond Poulidor à la lutte avec Jacques Anquetil (c’est un peu moi dans mes plus beaux moments de ride)

Mais j’aimerais aussi :

À la ville

  • Lire davantage. Je jalouse la cadence de lecture infernale de mon amie Stella Polaris. Mais comme elle me le fait souvent remarquer, vélo et lecture ne font pas bon ménage et le métro reste le meilleur ami des lecteurs (et des bactéries).

    29 Nov 1949 --- Marlon Brando is pictured sitting down reading a book outside the Hospital Chapel --- Image by © Bettmann/CORBIS
    J’ai tout à coup très très envie de lire ! Marlon Brando © Bettmann/CORBIS
  • Ecrire ! Ecrire ici, sur ce Journal, mais pourquoi pas aussi ailleurs, sous un autre format. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant, non par fausse pudeur mais pour ne pas trop m’avancer. Depuis que je tiens ce blog, je me rends compte que j’aime vraiment écrire et que certains de mes textes semblent vous toucher. J’ai donc envie de me lancer davantage dans l’écriture, mais là encore, cela prend du temps et demande une bonne dose d’inspiration…

    Gypsy Rose Lee écrivant son 1er roman : « The G-String Murder » – 1941
  • Faire des photos avec le Leica de ma grand-mère. Je l’ai eu il y a peu et en développant ma première pellicule, je dois dire, avec toute l’impudence des débutants, que je suis plutôt contente du résultat. J’y consacrerai sûrement un post bientôt (en attendant, vous pouvez voir ici mes essais lomographiques).

À la scène

  • Réviser mes numéros d’effeuillage fétiches et les peaufiner, voir comment je peux les améliorer, en deux mots, les dépoussiérer.
  • Créer un nouvel acte. Voila qui ne serait pas du luxe, d’autant que j’ai le début d’un costume qui dort toujours dans mon armoire.
  • Découvrir de nouvelles scènes, pourquoi pas à l’occasion d’un festival ? Mais pour cela, retour à la case « Créer un nouvel acte ».

    Broadway Melody – Bessie Love, 1929

Ce que je jette :

Pour cette nouvelle année, j’aimerais me débarasser de deux ou trois choses et en premier lieu d’un vilain Cerbère que j’appellerai Peur, qui gronde chaque fois que j’ai envie de faire un pas de côté.

« Vos gueules ! » – M.C. Escher

Ce ne sont pourtant pas les exemples à suivre qui me manquent. Je suis entourée de personnes, artistes et autres, qui prennent des risques sans avoir (trop) peur de tomber. J’aimerais bien m’en inspirer davantage. Oh non, je ne ferai sûrement pas de folies, mais je crois qu’un brin d’audace pourrait me faire du bien. Une vision, du courage et un soupçon de mégalomanie s’il vous plait !

Ne faites donc pas comme l’avare qui perd beaucoup pour ne vouloir rien perdre.

Jean-Jacques Rousseau, Émile,ou De l’éducation, Édition 1852, Livre II
« C’était la minute développement personnel. Jean-Jacques, vous pouvez retourner à vos rosiers, merci. » – Rousseau herborisant, G-F Meyer, 1778

Et vous, prenez-vous de bonnes résolutions lors de la rentrée des classes ou, comme « les grands », préférez-vous attendre le début de l’année civile ? Peut-être n’en prenez-vous jamais ? Je serais curieuse d’avoir votre retour sur le sujet, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ! (J’adore m’inspirer des résolutions et autres manies de mon entourage).

10 commentaires

  1. Je prends peu de bonnes résolutions, et certainement pas à des dates fixes. Souvent d’ailleurs, elles s’imposent d’elles même, parfois suite à une demande extérieure, comme celle de faire du sport qui m’a été « imposée » par mon énergéticien/massothéropeuthe.
    Autant je suis très organisée, autant je préfère laisser venir les choses à des dates non fixées….

    A part ça, je déteste la rentrée, je suis une fille de l’été qui aime la chaleur et l’automne est signe de jours qui raccourcissent beaucoup et de tenues plus hivernales qui, dans ma garde-robe, sont peu originales. Je pense que c’est pour ça que je pars en voyage à cette période-là….

    1. Merci Sunalee pour ton retour !

      « Massothérapeuthe », je n’avais encore jamais entendu ce nom.
      En fait, j’aime bien faire un point en septembre et en janvier, mais ce n’est souvent que l’aboutissement d’une série de prises de conscience ayant eu lieu tout au long de l’année.

      En tout cas, tu as de la chance de pouvoir choisir les dates de tes vacances. Novembre et février me paraissent les mois tout désignés pour s’évader…

      1. Je pense que c’est un mot inventé, mais il exprime bien ce qu’il fait…

        A vrai dire, c’est décembre mon mois préféré pour partir. Cela conclut en beauté l’année, et je pars pendant les jours les plus courts. Quand je reviens, il y a l’espoir des jours qui se rallongent…

  2. J’adore les bonnes résolutions et les listes de choses à faire… Cela mets de l’ordre dans la vie!
    J’aimerais me remettre au sport, mais je ne sais pas encore quel genre de sport. Puis-je te demander, si ce n’est pas indiscret, où suis-tu tes cours de barre au sol?
    Merci :)

    1. Bonsoir Alia,

      Aaaah, je l’attendais cette question !
      Je vais au Studio Harmonic au cours de Cathy Laymet.
      Nb : j’espère que cette information ne sera pas trop lue car, paradoxalement, si j’invite souvent mes ami(e)s à me rejoindre à ces séances, je m’effraie toujours de voir la salle si remplie… Nous sommes parfois plus de 60, soit une densité de 3 fesses par cm2.

      Pour trouver une activité qui te convienne, le mieux c’est d’en essayer plusieurs et surtout de savoir ce que tu en attends. Un résultat physique, moral, moins de stress, plus de muscles, de l’endurance, du fun…? Dis moi si tu veux et je pourrai peut-être t’aider ! :)

  3. Trois choses :

    Ecrire ici, sur ce Journal, mais pourquoi pas aussi ailleurs, sous un autre format. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant (…) J’ai donc envie de me lancer davantage dans l’écriture

    → Ohlàlà ! Oui, oui, oui ! Je me prends déjà à rêver de titres potentiels de bouquins écrits de la main de Sucre d'Orge… ;-) (Et je tiens à te féliciter pour les choix iconographiques, qui sont toujours par-faits !)

    → C’est fou comme cette photo de Bessie Love te ressemble ! J’ai d’abord cru que c’était toi ! o.O

    → Quant aux bonnes résolutions : je n’en prends qu’une en général en début d’année civile, mais je la tiens rarement… Même si je le voulais, cette année je suis complètement accaparée par la préparation de ma conférence qui a lieu début octobre et par un projet web top moumoute que je dois terminer d’ici le mois de novembre. Tout cela paralyse complètement toutes mes potentielles bonnes résolutions – celle de créer davantage, notamment…

    1. Comme le dit souvent Stella Polaris : « Marie, Palme d’or du commentaire encourageant ! » :)

      > Les « bouquins écrits de la main de Sucre d'Orge » : c’est l’idée, mais il y a du boulot. En plus, maintenant, je suis habituée à écrire sur WordPress et je suis bloquée sur Word (un caprice de star, je sais). Du coup, je cherche un traitement de texte un peu plus fun et attractif pour me motiver (non, non, je ne retarde pas l’échéance avec de fausses excuses).
      Merci pour la mention iconographique ! Fouiller dans Pinterest et trouver des images qui font rebondir mon texte est un de mes grands plaisirs de « blogueuse ».

      > La photo : je trouve aussi qu’il y a un petit air, peut-être dans l’innocence de son regard ^^

      > J’ai hâte de découvrir ton nouveau projet web !
      C’est vrai que quand on est guidé par des projets, le besoin de se cadrer avec des résolutions se fait moins sentir. Après, le tout est de pouvoir rester maître de son emploi du temps et de ne pas négliger certains désirs…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec le symbole « * ».