Une Odalisque à Paris

Préambule

Me voila bien honteuse d’avoir laissé ce Journal de côté pendant plus d’un mois. C’est que je suis partie deux semaines en Chine et je me suis laissée déborder par les spectacles à mon retour. Mais j’ai déjà quelques idées pour les articles à venir…

 

Certains photographes le savent déjà : je n’aime pas beaucoup les séances photo. Autant je me sens à l’aise sur scène et j’accepte facilement les photos prises sur le vif, autant je me sens gauche quand il s’agit de poser et je suis très critique (envers moi-même) en découvrant le résultat.

Mais quand Alexandra Banti m’a proposé de faire partie de sa série d’Odalisques, j’ai eu envie de me redonner une chance en tant que modèle. J’avais pu voir son travail sur différents projets et j’aimais beaucoup son style soigné et romantique. Je dois dire que je ne suis pas déçue par les images nées de notre rencontre !

Voici mes préférées :

odalisque-alexandra-bantiodalisque-alexandra-banti2

Il est ennuyeux d’être belle,
Incognito, pour son mari !

Théophile Gautier, L’Odalisque à Paris

odalisque-alexandra-banti4odalisque-alexandra-banti5 odalisque-alexandra-banti6

Je vous invite à regarder toute ses Odalisques et ses autres très beaux projets photo sur son site internet.

Je vous laisse avec ce poème de Théophile Gautier, écrit en 1867 à l’occasion d’une matinée de tableaux vivants chez Madame de Castellane. Il fut récité par Madame Rimski Korsakow, costumée ce jour-là en sultane.

L’Odalisque à Paris

À MADAME RIMSKI KORSAKOW

Est-ce un rêve ? Le harem s’ouvre,
Bagdad se transporte à Paris,
Un monde nouveau se découvre
Et brille à mes regards surpris.

Pardonnez mon luxe barbare,
Bariolé d’argent et d’or ;
J’ignorais tout, un maître avare
M’enfouissait comme un trésor.

À l’Orient mon élégance
Laissant son antique oripeau,
Saura bientôt faire une ganse
Et mettre un semblant de chapeau.

À tout retour je suis rebelle :
Qu’Osman cherche une autre houri !
Il est ennuyeux d’être belle,
Incognito, pour son mari !

2 commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec le symbole « * ».